Evo One 2 : un nouveau requin dans le monde du casque !

Quand Shark avait sorti, il y a quelques années l’Evoline cela avait marqué le marché du casque modulable. Sa mentonnière articulée qui basculait jusqu’à l’arrière du casque ouvrait la voie à la double homologation. Sans s’endormir sur ses lauriers, la marque française a rapidement fait évoluer le concept vers le Shark Evo One qui obtint la première double homologation intégral/jet du marché.

Evo One 2 : Le modulaire qui ressemble à un intégral.

Après des années d’expérience du casque modulable, des milliers de retours utilisateurs, Shark fait en permanence évoluer le concept en s’appuyant sur des bases solides. Et si il restait quelques points à faire évoluer sur le Shark Evo one, la version 2, le Shark Evo one 2 les corrige largement.

Le dynamisme visuel apporté par le choix des coloris comme par les appendices aérodynamiques est réel . Aussi, lorsqu’il est fermé, le Shark Evo One 2 peut facilement être pris pour un intégral sport-GT. L’équilibre du casque, comme celui de ses prédécesseurs est très bon et les 1660 grammes se font peu sentir. Un beau travail des ingénieurs.

Le Shark Evo One 2 s’enfile facilement mentonnière relevée et surprend agréablement par son confort. Du très bon niveau dans cette catégorie de prix avec un excellent compromis « maintient » « confort ». La boucle micrométrique est facile à manipuler et les interstices destinés aux branches de lunettes aisément accessibles..

Une cinématique toujours « magique »

La principale évolution du Shark Evo 2 se retrouve dans la cinématique de sa mentonnière. Et dans le mécanisme de fermeture/ouverture. Pas de changement en ce qui concerne le bouton d’ouverture. Il est toujours central et encastré dans la mentonnière. En relevant la mentonnière, l’écran l’accompagne un temps puis la mentonnière pivote tout du long de la calotte pour terminer sa course sur l’arrière du casque ( un peu comme le LS2). L’opération d’ouverture demande un petit temps d’adaptation mais reste très simple. En revanche comme Shark a renforcé la sécurité du verrouillage, l’action sur le bouton et les premiers millimètres de déplacement sont un peu plus durs que sur la version précédente.

Un équilibre aérodynamique toujours là

Le Shark Evo One 2 est certainement un des meilleurs modulables du marché. Notamment par son maintien. Celui-ci est exceptionnel pour un modulable et du niveau du Shoei Neotec II. Les ventilations sont efficaces avec les températures de fin d’hiver. Il faudra les tester en pleine chaleur. Le champ de vision en position fermée est correct pour un modulable. Et cela le reste quelque soit la météo grâce au le pinlock de série. Enfin, en roulant, le casque s’avère plutôt silencieux, ne siffle pas et craque beaucoup moins que la version précédente. Le casque reste malgré tout sensiblement plus bruyant qu’un intégral. Mais c’est le propre des modulables. Même si la bavette escamotable est assez efficace pour abaisser le niveau sonore lié au vent.

Un casque vraiment polyvalent

C’est vraiment ce qu’on retient du Shark Evo One 2, comme des autres modulables bien construits : Agréable en ville en mode « jet » écran baissé, il est idéal l’été sur les petites routes avec le pare-soleil intégré et super protecteur sur autoroute en mode « intégral ».

 

Et comme en ce moment grâce à la promo MotoShopping il est très accessible (surtout avec notre nouveau service paiement en 3 fois sans frais)c’est le moment de craquer.

Partager cet article :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.