Gants moto racing

(52 produits)

Quasiment deux cents pièces sont généralement nécessaires à la réalisation d’un gant moto racing. Découpe et assemblage des plus précis, mixage des matières, il est l’un des équipements les plus complexes à réaliser. Côté tarif c’est simple, il peut doubler voire tripler d’un modèle à un autre. Qu’il soit pensé pour la vitesse ou le supermotard (manchette courte), le gant racing a toujours les mêmes ambitions : le confort, la souplesse et bien entendu la sécurité.

Si des marques se sont spécialisées dans le domaine dans gants moto racing, au cour de leur développement: AlpinestarsDainese et Bering. d’autres ont écrit leurs lettres de noblesse en les concevant, comme notamment le français Furygan.

Lire la suite

Gants moto racing, un savoir faire


DE PLUS EN PLUS TECHNIQUE

Pensé pour le circuit, le gant racing peut bien entendu s’inviter sur la route (les gants homologués EPI sont obligatoires depuis fin 2016 tant pour le pilote que le passager) même si ce n’est pas sa principale vocation. Entre la fin des années soixante-dix et les dernières productions le nombre d’éléments pour la conception d’un gant moto racing passe d’environ 65 pièces à quasiment deux cents… preuve d’une incessante évolution technique. De ce gant, on retiendra notamment le type de coutures (généralement pas ou peu de coutures externes), les éléments réalisés via différents emporte-pièces, les matériaux haut de gamme et la présence de coques au niveau des articulations.

A L’ENDROIT, A L’ENVERS

Certaines marques réalisent le fleuron de leur gant racing à l’envers. Après plus de seize heures de travail les ouvriers qualifiés les retournent ce qui explique l’étrange ourlet au niveau du pouce. Toutes les marques n’ont pas les mêmes modes opératoires mais retiennent plus ou moins les mêmes matériaux. Des coutures en Keramide ou en kevlar, des renforts en Amara, des cuirs de bœuf, de kangourou, de chèvre voire de raie, deux éléments de serrage (pour l’ajustement mais aussi pour résister à l’arrachement), des zones ventilées, des coques en carbone, en TPU aux endroits les plus exposés… clairement ces gants symbolisent à eux seuls tout le savoir-faire et la technicité des fabricants…

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les coques n’ont pas pour unique vocation de protéger contre les chocs elles permettent aussi au gant moto de glisser, divisant de ce fait l’énergie cinétique de la chute qui resterait au niveau de la main ! Une dernière pour la route : la marque nîmoise Furygan est née d’un homme : Jacques Segura. Il appela sa marque Furygant (1969 à 72) car elle a commencé son exploitation par la réalisation de gants. Fury pour furieux envers la fratrie Segura.

Produit ajouté à votre panier !
Votre panier
0 articles
1 Article
dans votre panier
Continuer mes achats Commander
MotoShopping utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).
J'accepte Je refuse Personnaliser
Motoshopping
Motoshopping
postal
21/23 route Nationale 10
COIGNIERESIle de France78310
France (Sauf Corse)
Nos boutiquesDe 5€ à 2 000€internetcontact@motoshopping.comwork01.34.61.44.66
Inscription Newsletter
5€ de réduction à partir de 89€ d'achat