Casque moto integral

(334 produits)

Il n’y a pas de secret, le casque moto intégral est le plus protecteur de tous. Sa coque en un seul tenant lui assure une résistance accrue aux contraintes subies lors d’une chute. Sa structure lui permet de protéger l’intégralité de la tête et du visage. D’où son nom de casque intégral. S’il est bien fixé par une jugulaire de type double D ou micro-lock, il pare efficacement les chocs sur le menton et les joues, épargnant au passage le nez. La protection n’est cela dit pas le seul argument en faveur du casque intégral. En effet, un casque « fermé » est le meilleur moyen de réduire les bruits aérodynamiques. Surtout si l’on opte pour un casque intégral GT, particulièrement bien insonorisé. Résultat ? On peut rouler durablement sans peine auditive, laquelle génère une fatigue supplémentaire sur un long trajet. De fait, un écran anti-buée additionnel est un plus. Fourni avec le casque ou optionnel, majoritairement développé par Pinlock, société spécialisée dans les « lentilles » anti-buée, ils permettent de rouler l'écran fermé été comme hiver sans jamais avoir de condensation sur l’écran

Lire la suite
Filtres
Valider mes filtres
Filtres
Type de casque
Couleur

Prix
60,00 € 1 200,00 €

Le casque intégral, le plus protecteur


Spécialiste du casque moto intégral nous avons choisi de faire confiance aux grandes marques de casque moto : AGVHJC, LS2, Scorpion, Shark et Shoei, tous ont leur propre style et sont disponibles dans toutes les tailles couvrant tous les types d’utilisations possibles. Piste, route, tourisme, il existe un casque intégral pour vous.

Aération, ventilation et pinlock

Le Pinlock est solution idéale pour rouler en toute saison, surtout si l’on ne porte pas de lunettes (ce soit alors elles qui prennent la buée…). Cela dit, une bonne ventilation (circulation d’air dans le casque) est également essentielle, justement pour désembuer ou tout simplement pour bien respirer à l’intérieur de son casque. Qui dit entrée, dit aussi sortie de l’air. On parle d’évent ou de ventilation à effet venturi, la meilleure pour ce qui est de « refroidir » l’intérieur d’un casque. On peut trouver des entrées d’air sur la mentonnière (pour le bas du visage, mais aussi pour l’écran principal et le visage), et sur le dessus du casque. En fonction du nombre de canaux (des puits dans la calotte permettant à l’air entrant dans le casque de circuler et de rafraîchir), on peut garder la tête plus ou moins au frais, même en été ! Le casque intégral sportif est le casque le plus et e mieux ventilé. Rien de pire que d’être en nage dans son casque, ou d’avoir une gouttelette qui perle dans les yeux… Et en hiver ? On ferme tout ! L’intégral est le casque le plus adapté à la saison froide. On peut même ajouter une bavette anti-remous/anti froid au niveau de sa mentonnière. La majorité des casques d’aujourd’hui la proposent. Elle est amovible, pour permettre de mieux respirer en été en laissant entrer l’air par le bas du casque. En été, il fait donc chaud dans un casque intégral ! Certains proposent donc des revêtements internes rafraîchissants (HJC), d’autres des revêtements séchant rapidement, l’essentiel étant de pouvoir les laver à un moment ou à un autre.

 

 

Motard portant un casque moto intégral

Intérieur de casque intégral

Sur la fiche technique d’un casque, on lit souvent « intérieur lavable et démontable ». Ce que ça veut dire ? Qu’il est possible de démonter tout ou partie de l’intérieur du casque, constitué des joues et du calotin (le « bonnet » à l’intérieur du casque). Sur les casques haut de gamme, les deux sont amovibles. Sur les entrées de gamme, seules les joues peuvent éventuellement l’être. Ce que ça change ? La facilité pour remplacer l’intérieur s’il est usé et la possibilité de laver plus ou moins souvent aisément l’intérieur de son casque. On retrouve alors un bon maintient et un confort appréciable. Surtout, un intérieur démontable peut être lavé en machine (avec quelques précautions quand même). Dès lors, il est important qu’il soit aussi "dé-houssable" : on enlève facilement le revêtement des mousses et on ne lave que ce qui est en contact direct avec la peau. Bénéfice ? Ça sèche plus vite qu’une mousse imbibée et surtout ça les « abîme » moins à la longue ! Les mousses haut de gamme sont, en effet, composées de plusieurs couches de mousse de densité variable offrant douceur, confort, isolation phonique, etc. On évite de leur mener la vie dure.

Un intérieur antibactérien

Autre point à regarder lors de votre achat : l’intérieur d’un intégral peut être dit antibactérien, anti-transpirant, et pourquoi pas plus respirant. Il doit surtout être adapté à votre utilisation. Si vous suez beaucoup dans votre casque (effort, roulage piste, etc.), un revêtement séchant rapidement est un plus. Surtout, il faut opter pour un élément antibactérien. Pourquoi ? Ce sont principalement les bactéries les responsables des odeurs que l’on peut avoir dans son casque… Plus on monte en gamme, plus les matériaux sont techniques, plus ils sont chers, mais moins on doit s’en occuper et plus ils durent dans le temps.

Les différents types de coque

Votre intégral, vous le voulez en fibre ou en polycarbonate ? Avec une coque standard ou avec une coque adaptée à votre taille de tête ? D’une manière générale, le polycarbonate est une résine moulée sous pression. Plus facile à produire, plus économique, aussi, elle est donc réservée aux modèles d’entrée de gamme et de milieu de gamme, dont le tarif oscille entre 99 et 200 €. Le polycarbonate peut être teinté dans la masse ou peint, ce qui permet en apparence de le rendre plus résistant aux rayures et aux agressions diverses subies par un casque (petit choc, etc.). Par contre, quand elle est impactée, la coque polycarbonate peut s’enfoncer et reprendre sa forme initiale, même s’il y a des défauts structurels internes (sur la calotte interne). Attention donc. De son côté, le casque intégral en fibre, dont la calotte externe est constituée d’une trame de différentes fibres (à l’image du carbone dont on voit la trame), propose des capacités d’absorption d’énergie d’un choc supérieures et une bonne résistance à l’abrasion. La fibre est réservée aux casques haut de gamme. Si sa solidité et sa longévité dans le temps sont très élevées, un casque fibre est surtout choisi pour une autre propriété : il est généralement bien plus léger qu’un intégral polycarbonate. Et tout ceci à un prix, souvent supérieur à 300 €.

Insonorisation : Silence, on conduit

Vous êtes nombreux à rechercher le silence dans un casque. De base, cela n’existe pas. Tout casque dispose de sa propre sonorité, en fonction de son type et de sa forme, de ce qui est greffé sur sa calotte (ventilations ouvertes ou fermées, spoiler), de la forme de son écran (avec ou sans plots pour Pinlock ou pour Tear Off). Pour résumer, un casque siffle plus ou moins, vibre plus ou moins, mais comme tout instrument à vent, il produit un son. L’insonorisation absolue n’est d’ailleurs pas recommandée : entendre le moteur et les bruits environnants est essentiel. Si vous êtes sensibles des oreilles et souhaitez préserver votre auditons, pas d’autre solution que les bouchons d’oreille.

Plusieurs types d’attache pour les jugulaires

La double D

gros plan d'une fermeture de casque dite en double D

Un casque ne protège bien que s’il est bien « refermé » autour du menton via la sangle dite jugulaire. Le casque intégral propose plusieurs types de fermeture de la jugulaire. Ce qui compte, c’est qu’elle soit bien ajustée, bien serrée et ne gène pas. Le meilleur type de fermeture de casque ? La boucle Double D. Elle assure un serrage parfait, se règle au millimètre et ne se défait jamais. Elle est légère et l’essayer, c’est l’adopté si l’on vise un niveau optimal de sécurité et de confort (elle prend peu de place.). Le principe ? Deux anneaux dans lesquels on fait un « 9 ». Idéal et privilégié par les casques haut de gamme, surtout sportifs. Ce type de boucle est le seul à être homologué pour un usage piste. Pourquoi ? Parce que c’est le meilleur et le plus sécurisant. Tout simplement.

Boucle micrométrique

gros plan d'une fermeture de casque dite en micrometrique ou microlock

Vient ensuite la boucle dite micrométrique ou microlock. Elle demande à être réglée une première fois pour ne pas être trop ample, trop lâche, et il faut surveiller que son réglage ne change pas. C’est long, c’est ennuyant, et on roule souvent avec une jugulaire trop ample. Une fois ces précautions prises, il suffit d’utiliser la languette crantée et de la glisser dans son attache. Si elle est « facile » d’utilisation, elle est aussi lourde et encombrante. On la retrouve sur les casques GT et les casques d’entrée de gamme.

Ecran casque intégral, pour tout les gouts

Il existe 3 types d’écran généralement commercialisé : l’écran incolore, l’écran teinté dit fumée clair ou fumée foncé, et l’écran Iridium (mirroir) avec une utilisation restreinte. Shoei commercialise un écran photochromique se teintant automatiquement au soleil. Une solution coûteuse, certes, mais tellement agréable qu'elle en devient addictive. Et à bien y regarder, ajouter le tarif d'un écran clair, d'un écran demi fumé et d'un écran foncé revient cher... Sans oublier qu'il faut encore se balader avec son écran clair lorsque l'on rentre de nuit.

Casque intégral femme ?

On nous pose souvent la question : avez-vous un casque moto pour femme. La réponse est oui : tous nos casques sont unisexe. Ce qui va changer, c’est bien entendu la décoration, mais si vous avez du maquillage et du fond de teint, il faut faire attention à une chose : la couleur des mousses intérieures (trop claires, elles marquent) et surtout à ce que les mousses de joues soient lavables. Un casque intégral étant un casque « fermé », il s’enfile en frottant (un peu) les joues. Privilégiez dès lors un casque plus haut de gamme avec intérieur démontable et lavable. De même, par expérience, les femmes apprécient les casques plus légers, avec des masses bien réparties. Une fois encore, des caractéristiques que l’on retrouve chez le milieu de gamme et le haut de gamme. Comptez entre 200 et 400 €, vous ne le regretterez pas !

Le casque intégral pour enfant

Il existe également le casque intégral enfant, qui tient compte de la morphologie et de la taille de la tête de nos plus jeunes. Nous recommandons cela dit de ne pas faire porter de casque moto à des enfants de moins de 8 ans, afin de ne pas nuire à leurs cervicales. Même s’il est léger (poids aux alentours de 1 kg), un casque joue autant sur les muscles du cou que sur les os et les disques. Que ce soit à l’accélération, au freinage et même en courbe, les plus jeunes enfants n’ont pas encore la force ni le réflexe nécessaires pour bien retenir leur tête en place. Si vous le souhaitez, vous pouvez opter pour un collier cervical moto, utilisé notamment en cross. Celui-ci assure une liaison entre le casque et les épaules et soulages muscles et articulations. Dès lors, il est plus agréable de porter un casque moto enfant.

Produit ajouté à votre panier !
Votre panier
0 articles
1 Article
dans votre panier
Continuer mes achats Commander
MotoShopping utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).
J'accepte Je refuse Personnaliser
Motoshopping
Motoshopping
postal
21/23 route Nationale 10
COIGNIERESIle de France78310
France (Sauf Corse)
Nos boutiquesDe 5€ à 2 000€internetcontact@motoshopping.comwork01.34.61.44.66
Inscription Newsletter
5€ de réduction à partir de 89€ d'achat